« Nous avons le pouvoir de changer de société ». Pierre Rabhi, Marion Cotillard.

C’est le titre d’un article du Figaro Magazine  recueillant les propos échangés entre l’actrice Marion Cotillard et Pierre Rahbi, philosophe. Si on ne présente plus Marion Cotillard, mondialement célèbre depuis sa victoire aux Oscars, on connaît peu de sa pensée personnelle. En face d’elle Pierre Rahbi, né en Algérie en 1938, tout à la fois paysan, philosophe et essayiste Français d’origine algérienne. Il est le créateur du concept « Oasis en tous lieux ». Sa vocation : défendre un mode de société plus respectueux de l’homme et de la terre et soutenir le développement de pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et préservant les ressources naturelles.

marion-cotillard-pierre-rabhi-p1

pierre-rabhi

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai aimé ce dialogue entre personnes qui ne semblaient pas faites pour se rencontrer et qu’on ne soupçonnait pas de partager des idées aussi limpides sur l’avenir de notre société à dominante consumériste. Tellement consumériste qu’elle se consomme elle-même.

Leur constat paraît alarmant : « Notre planète est une oasis qu’il faut protéger », « L’humanité doit changer pour ne pas disparaître ». Il sonne triste parfois :  » Nous vivons dans une société de la compulsion qui ne nous rend pas heureux ». Il est déterminé aussi : « Il faut remettre de l’éthique dans notre intelligence collective ». Il reste au final résolument optimiste devant l’engagement de plus en plus nombreux d’hommes et de femmes en faveur de la préservation du vivant, des gens qui prônent un peu plus de logique humaine.

Pour finir je citerais Marion Cotillard, l’écologie c’est aussi se soucier de l’autre, et c’est ce discours qui n’a pas manqué de me séduire. Cela va de soi, n’est-ce-pas, pour un coach de vie ?